Mandat de protection future : protégez votre entreprise des aléas de votre vie

Publié le 24/02/2022

La société qui souhaite se prémunir du risque d’incapacité temporaire ou définitive de son dirigeant à exercer ses fonctions dispose d’un outil autorisant un mode de protection conventionnel déjudiciarisé : le mandat de protection future.

Le mandat de protection future permet de désigner une ou plusieurs personnes pour vous représenter et protéger vos intérêts personnels et/ou patrimoniaux en cas d’incapacité physique ou mentale.

Il permet d’éviter tout blocage de la gouvernance de l’entreprise en cas d’aléas.

Le mandat ne se déclenche qu’après expertise médicale.

Quel type de mandat ?

Il existe plusieurs types de mandats permettant d’accorder des pouvoirs plus ou moins étendus :

  • Mandat sous seing privé : le rôle du mandataire est limité aux actes d’administration du patrimoine (actes qu’un tuteur peut faire sans autorisation) ;
  • Acte authentique (notarié) : Les pouvoirs du mandataire s’étendent aux actes de dispositions et l’intervention du juge des tutelles est cantonnée à quelques opérations particulières.

L’avantage de ce mandat est qu’il est modulable et peut-être rédigé sur mesure. Il est conseillé de réaliser un audit de la situation patrimoniale professionnelle et personnelle afin de déterminer au mieux les éléments et instructions inclus au mandat.

Dès lors qu’il n’a pas pris effet, le mandat peut faire l’objet de modification à tout moment.

Qui peut être désigné mandataire ?

Vous pouvez désigner toute personne physique ou morale. Cela peut être un proche, un collaborateur, un associé ou alors un professionnel inscrit sur la liste des mandataires judiciaires.

Il est également possible de nommer plusieurs mandataires avec des rôles définis en amont. L’avantage est de séparer les pouvoirs, par exemple vous pouvez désigner un mandataire pour votre protection physique et un pour la protection de votre patrimoine.

Le mandataire peut renoncer à ses fonctions à tout moment (avec accord du juge). Choisir un mandataire subsidiaire permet d’anticiper cette situation.

Quand le mandat prend-il fin ?

Le mandat prend fin dans l’une des situations suivantes :

  • Décès du mandant ou mandataire ;
  • Le mandant n’est plus en situation d’incapacité ;
  • Le mandant est placé sous curatelle ou tutelle ;
  • Retrait des missions du mandataire décidé par le juge des contentieux.

Pour en savoir plus et protéger votre entreprise nous vous recommandons de prendre contact avec votre notaire

En
savoir
plus






    111 rue Cardinet
    75017 PARIS

    [L'INFO DU JOUR ☀️] Vous pourrez résilier votre complémentaire santé dès la semaine prochaine.
    Très bon début de semaine à toutes et tous 😎
    #Assurances #Santé #Complémentaire
    https://www.capital.fr/votre-argent/vous-pourrez-resilier-votre-complementaire-sante-des-la-semaine-prochaine-1386927

    Un nouvel article sur notre site internet ➡️ https://morisseau.paris/2020/11/13/tout-savoir-sur-les-bspce/ #BSPCE

    BEHIVE fête ses 2 ans 🥳!
    - Une marque commerciale qui évolue de BEEHIVE SEARCH vers BEHIVE (oui c’est subtil) ;
    - 3 arrivées depuis janvier 2020 ;
    - 3 déménagements (superficie multipliée par 5!) ;
    - 98 recrutements pour 12 clients ;
    - Bientôt les 800 abonnés sur Linkedin 🙏