Avez-vous pensé à alimenter votre PER?

Qu’est-ce que le PER ?

Le Plan d’Epargne Retraite est un produit d’épargne créé par la loi PACTE en 2019 pour remplacer de nombreuses anciennes formules comme le Perco ou le PERP.

Le PER permet de mettre de l’argent de côté tout au long de sa vie active pour pouvoir bénéficier à la retraite d’un complément de revenus sous forme de capital ou de rentes tout cela dans le but de combler l’écart du salaire en vie active par rapport aux revenus plus faibles de la pension.

Plus que jamais, au vu de ces derniers mois, nous avons pu voir à quel point épargner est important pour se prémunir des aléas de la vie, et le PER est l’une des solutions.

L’épargne retraite était jusqu’à présent possible via différents produits comme le PERP (qui peut être alimenté par le souscripteur), le Perco (qui peut être alimenté par l’entreprise), le Prefon, le contrat Madelin et l’article 83 (qui peuvent être alimenté par l’employeur)

Ces produits sont remplacés par le PER, pour que les épargnants puissent à terme concentrer leurs encours sur un seul support, s’ils le souhaitent en cohérence avec la loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises).

De la même façon, il sera désormais possible de conserver un plan d’épargne retraite à la suite d’un changement de situation et, à l’heure où les carrières professionnelles sont de moins en moins linéaires et les produits d’épargne nombreux et disposant de caractéristiques propres, cette réforme devrait considérablement favoriser le développement de l’épargne retraite.

Depuis cette réforme nous avons dorénavant trois types de PER possibles : Le PERin, le PERcol ainsi que le PERcat, dont voici les caractéristiques :

  • Le PER individuel qui vise à remplacer le plan d’épargne retraite populaire ainsi que l’ancien contrat Madelin ; il s’alimente par des versements volontaires du souscripteur.
  • Le PER collectif qui remplace le plan d’épargne retraite collectif (PERCO), celui-ci étant commun à l’entreprise il permet aux salariés d’épargner une partie de leurs salaires, mais aussi d’alimenter cette épargne avec d’autres sources de revenus (intéressement, participation, abondement, compte épargne temps)
  • Le PER catégoriel qui remplace le contrat « article 83 ». Ce PER entreprise a pour particularité de n’être ouvert qu’à certaines catégories de salariés. Il est alimenté par des versements obligatoires (avec une part salariale et une part patronale), des jours de CET et dans certaines mesures, des sommes issues l’intéressement et de la participation. Des versements individuels facultatifs (VIF) peuvent également être réalisés sur ce type de contrat.

Quel PER choisir ?

Le PER individuel est accessible à tous. Il s’agit de verser de l’argent durant sa vie active et de former un capital que l’on va récupérer plus tard. C’est très classique et cela permet de faire fructifier son argent tout du long du contrat. D’autres part les modalités de dépôts sont extrêmement simples car vous êtes libre de l’alimenter comme bon vous semble à travers des versements libres ou des versements programmés dès 50 € par mois (selon les contrats) en épargnant sérieusement et à hauteur des moyens. Les sommes sont placées sous diverses formes comme une assurance vie ou un compte titre, ce qui permet de placer soit sur des fonds en euros garantis, soit sur des supports d’investissement complémentaires plus risqués.

Cependant ce capital n’est pas récupérable avant le départ en retraite, ainsi de la même façon que c’est une opportunité pour sauvegarder des sommes d’argent, cet argent est bloqué et vous ne pouvez plus en disposer librement.

La loi prévoit quand même quelques cas où il sera possible de demander à piocher dans cette épargne pour les situations qui suivent : Expiration des droits à l’assurance-chômage, invalidité, décès de son conjoint ou partenaire de Pacs, surendettement, cessation d’activité à la suite d’une liquidation judiciaire, acquisition de sa résidence principale.

Le PER collectif, ou PER d’entreprise est un dispositif facultatif mis en place par l’entreprise. Il s’adresse essentiellement aux chefs d’entreprise de PME ou de plus grande structure à condition d’avoir au moins 1 salarié, même à temps partiel.  Le PER Collectif est ainsi particulièrement adapté pour les TNS (travailleurs non-salariés) tels que les artisans, commerçants, libéraux ou chefs. Pour alimenter ce PER, le salarié effectuera des versements volontaires directement déduits de sa rémunération. D’autres part si l’employé peut épargner, l’entreprise peux également épargner pour lui jusqu’à 300%, c’est ce qu’on appelle l’abondement.

Et du point de vue fiscal ?

Fiscalement, le PER permet de déduire les versements annuels de l’assiette de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 10% des revenus professionnels, ou de 32 419€ en 2020 pour les travailleurs salariés.

Pour les TNS (travailleurs non-salariés), le plafond annuel de déduction est de 10% de la fraction du bénéfice imposable, dans la limite de 32 909 € en 2020, majoré de 15% pour la fraction du bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 fois le PASS de l’année N. Soit 43 193€ en 2020. Le plafond global est donc de 76 101€ si le résultat dépasse les 8 PASS.

Ainsi par exemple :

  • Marc est célibataire sans enfant
  • Il a une rémunération de 45 000 € net imposable
  • Il est imposé à 30% en suivant les barèmes officiels
  • Il paye 5 000€ d’IR par an 
  • Gain fiscal en investissant 10 000€ sur son PER :
    • Gain fiscal = 10 000 x 30% (TMI) = 3 000€ d’économie d’impôts. 
    • Effort d’épargne réel : 10 000 – 3000 = 7 000€ pour 10 000€ investis

La sortie du plan d’épargne retraite (PER) au moment de la retraite

Le PER est un produit dédié à la préparation de la retraite, ainsi, sauf cas de déblocage anticipé, vous pouvez sortir du plan qu’à la fin de votre vie active.

Cette sortie à la retraite pourra se faire au choix à :

  • 100 % en capital
  • 100 % en rente viagère

La sortie de votre épargne sous forme de capital en toute ou partie est la grande nouveauté apportée par la loi pacte.

Il s’agit de disposer de votre épargne en totalité au terme du contrat, lors de votre départ à la retraite.

A savoir : Pour les autres produits retraite, il est possible de sortir en capital uniquement de façon partielle.

Comment ouvrir un PER ?

Il est assez simple d’ouvrir un PER dans une banque, chez un assureur, avec sa mutuelle, un organisme de prévoyance ou un gestionnaire d’actif.

En
savoir
plus





20 Rue La Condamine
75017 PARIS

[L'INFO DU JOUR ☀️] Vous pourrez résilier votre complémentaire santé dès la semaine prochaine.
Très bon début de semaine à toutes et tous 😎
#Assurances #Santé #Complémentaire
https://t.co/NAXHkkayF7

BEHIVE fête ses 2 ans 🥳!
- Une marque commerciale qui évolue de BEEHIVE SEARCH vers BEHIVE (oui c’est subtil) ;
- 3 arrivées depuis janvier 2020 ;
- 3 déménagements (superficie multipliée par 5!) ;
- 98 recrutements pour 12 clients ;
- Bientôt les 800 abonnés sur Linkedin 🙏